Le jardins des artistes 艺术家花园

  • Qingdao, Chine
Retour aux archives des projets

  • Slide 0
  • Slide 1
  • Slide 2
  • Slide 3
  • Slide 4
  • Slide 5
  • Slide 6

Le Jardin des artistes

 

Un site poétique pour les artistes et ceux que l’art passionne, un lieu d’émotions partagées à percevoir la mer, un grand jardin central, les pécheurs, leurs bateaux, une petite crique, des parasols, un port rectangulaire.

 

Un programme exceptionnel :

  • un musée pour recevoir les expositions du NAMOC,
  • des commerces,
  • un port de plaisance,
  • un hôtel sur le thème de l’art, pour les amateurs d’art, les collectionneurs et les visiteurs mais aussi pour les artistes,
  • des ateliers d’artistes de rêve, grands, ou très grands, en relation avec le paysage, les vues de près, de loin, sur le paysage-bois ou sur la mer, les bateaux et l’horizon où se construit un futur,
  • des voitures à garer et protéger dans des parkings dont l’impact sur le site doit être annulé.

 

Un monde onirique et mystérieux :

La réponse à ce programme ne peut pas être conventionnelle. Le musée et l’hôtel ne peuvent pas être deux bâtiments massifs et compacts au milieu du site. La proposition est de créer un jardin des artistes où les attitudes, les rencontres, les manières de vivre dehors et dedans appartiennent à un monde improbable, onirique et mystérieux.

La première grande question est comment vivre, parcourir, traverser un site de onze hectares et de plus d’un kilomètre de long en découvrant des séquences, des objets, des constructions amies entre elles, appartenant à une histoire non identifiée.

 

Un musée promenade :

Le musée doit être flexible, mais il doit rester musée. La proposition est d’enchaîner plusieurs grandes salles correspondant à des types très identifiés dans le monde de la muséographie ; c’est aussi de suggérer une promenade « dedans-dehors » qui traverse les grandes salles du musée le long de l’eau, au milieu des arbres, avec des vues choisies et contrôlées sur la mer et les profondeurs du sous-bois. Il s’agit aussi de proposer une silhouette très identifiable qui aligne plusieurs bâtiments de caractères contrastés.

 

Une voûte qui se joue des saisons :

L’hôtel est situé sur une traversée du site d’environ 500 mètres de long. La difficulté, pour exister en toutes saisons, est de pouvoir se protéger du soleil, de la pluie et du froid. Une grande et longue voûte peinte permet de faire les premiers pas en découvrant la nature du site. Certains artistes, exposés ou non, sont invités à témoigner de leur passage. Tout le monde emprunte la longue voûte peinte pour accéder aux chambres, aux restaurants, aux commerces et au musée.

En hiver, des rideaux transparents de divers degrés de translucidité se déploient. D’autres passages rétractables s’infiltrent dans les bois, prolongent la promenade vers les ateliers d’artistes ou l’entrée du musée. Pour le service, de petits véhicules électriques parcourent ces axes protégés et prennent l’ascenseur pour accéder à toutes les chambres.

 

Des architectures contrastées :

Sur cette voûte, une terrasse plantée de hautes herbes est habitée par des chambres et des ateliers avec vues sur mer et (ou) sur bois. Ces architectures posées sur le support voûté créent une silhouette composée d’architectures contrastées, diversifiées, qui sont autant d’identités inattendues, qui sont des réponses d’artistes et des repaires d’artistes.

À l’est se situe l’entrée du jardin des artistes depuis laquelle on va aussi bien à l’hôtel qu’aux parkings qui se trouvent à proximité. La limite de propriété est arborée par des sujets de grande taille et d’autres plus buissonnants. Sur les longs bâtiments des parkings, d’autres ateliers sont posés et affirment leur présence.

Au nord, à l’extrémité de la grande voûte, le port existant est doublé par des pontons où s’amarrent les bateaux de plaisance des visiteurs et des collectionneurs. Des commerces sont installés sur le port dans une architecture de béton très protectrice.

Le jardin des artistes s’invente sur ces bases où chaque chambre, chaque atelier, chaque salle de musée exprime la présence de l’artiste et l’expression artistique. Ce monde d’affirmation des expressions et des différences s’invente à partir d’un site qui a engendré ces multiples scénarios. Ils nourrissent l’imaginaire et l’acte d’artiste. C’est un témoignage de l’importance que la Chine accorde aux présences artistiques urbaines et au marquage des territoires par les artistes.

 

 

Jean Nouvel

 

艺术家花园

 

这是一个为艺术家而存在的充满诗意的场所,它使人寄情于大海、生态公园、渔民和他们的渔船、小港湾、遮阳伞、还有长方形的港口。

一个特殊的项目:

  • 美术馆将承办中国国家美术馆的展览,
  • 商业设施和游艇港口,
  • 艺术主题酒店,以接待艺术爱好者、收藏家、参观者和艺术家,
  • 艺术家梦寐以求的大工作室,非常大,与周边环境融为一体。在近处,它有面向树林、大海和渔船的景观,而远处的地平线方向,正在崛起城市的未来,
  • 机动车停车场设计对场地不会带来负面影响。

不能以常规方式来回应这一项目。也不能将美术馆和酒店设计成两栋巨大而紧凑的单体建筑置于基地中央。

 

我们希望创造一个艺术家的花园,在这里,人们的活动、交流、室内室外的生活方式都属于一个不可思议的、充满梦想和神秘的世界。

首先需要回答的问题是如何在一片11公顷、长1公里的基地中生活、游览和穿越,同时又能欣赏那些个性迥异又和谐共生的空间、景致和建筑。

博物馆空间需灵活多样,但它首先应满足展览功能的需要。我们设想了一系列大展厅,分别对应几类经典展览空间原型,它们通过一条时内时外的散步通道相互连接,将人们时而引向水边、时而带入丛林,随处都有或面向大海或洞悉灌木深处的别致景观。美术馆群的形态需具有鲜明的可识别性,它由多个各具特色的建筑单体构成。

艺术家酒店坐落在一条长达500米的跨越场地的廊桥上,为了四季皆宜,它需要能抵御烈日、暴雨和寒冷。我们因此设计了一条又宽又长的拱廊,使人们在穿越基地的同时又能欣赏周围的自然景致。部分艺术家,无论是否参与美术馆的展览,都将获邀在拱顶上进行创作。人们通过施以彩绘的拱廊前往客房、餐厅、商业和美术馆。

在冬季,拱廊两侧将安装不同透明度的帘幕。拱廊两侧被可折叠帘幕遮护的小道伸入树林,将漫步空间一直延续到艺术家工作室和美术馆入口。酒店服务以小型电瓶车完成,它们穿梭于受保护的拱廊和小道,由电梯直达所有客房。

拱廊上的花园露台种有大树,酒店客房和艺术家工作室座落其间,拥有面向大海和(或)灌木林的视线。这些位于拱廊上的建筑形式多样、对比鲜明,每个单体都具有出人意料的形态,它们共同构成了一道错落有致的建筑轮廓,这是对艺术家的回应,也是属于他们的家园。

基地东边是艺术家花园的入口,人们可以从这儿进入酒店或附近的停车场。大树和浓密的灌木界定了基地边界。其余艺术家工作室位于长条形停车场建筑之上,它们同样别具一格。

在北边,拱廊尽头是现有港口,我们以漂浮码头将其扩大一倍,以停泊游客和收藏家的游艇。商业被安置在岸边的一座工业风格的混凝土建筑中。

艺术家花园的设计理念在于每套客房、每间工作室、每个展厅都体现出艺术家的存在和艺术的表现力。这是一个展现表现力与个性的世界,一个能够激发各种事件、滋养艺术家灵感与创造力的场所。它是中国重视城市艺术性、重视艺术家参与城市设计的见证。

让·努维尔